Recherche avancé

Communiqués officiels

Le Canton de Vaud déclenche les plans canicule

Le Canton de Vaud déclenche les plans canicule

Du 01 juin
au 31 août

La période de la veille sanitaire en cas de canicule a commencé le 1er juin et se terminera le 31 août. Avec l’arrivée des beaux jours, le Médecin cantonal rappelle qu’il est important de se protéger de la chaleur estivale, de s'hydrater suffisamment et de porter une attention particulière aux plus vulnérables, comme les seniors, les jeunes enfants, et les personnes qui souffrent de maladies psychiques et/ou chroniques.

 

Le Canton de Vaud déclanche les plans canicule

Suite à l’évolution de la situation météorologique, MétéoSuisse annonce l'arrivée d'une vague de chaleur. Le Département de la santé et de l'action sociale (DSAS) active donc ce jour les plans canicule des institutions sociosanitaires du canton et des communes. Les mesures prévoient notamment les visites au domicile des personnes les plus vulnérables et/ou des prises de contact téléphoniques avec celles-ci, ainsi que le renforcement des mesures de prévention par l’ensemble des partenaires sociosanitaires. Le public peut obtenir des conseils et une orientation au sein du dispositif sociosanitaire cantonal auprès de la centrale téléphonique des médecins de garde.

pdfCommuniqué de presse

 

Conseils canicule population Page 1 

Conseils canicule population Page 2

La veille sanitaire « canicule » s’étend du 1er juin au 31 août en collaboration avec de nombreux partenaires et vise notamment à prévenir les conséquences sanitaires dues aux fortes chaleurs.

On parle de canicule lorsque les températures journalières et nocturnes sont élevées pendant trois jours consécutifs au moins. Dans ce laps de temps, les températures maximales peuvent être comprises entre 31° et 38 °C et les températures minimales nocturnes entre 17° et 25 °C. Néanmoins, même quand la chaleur n’atteint pas les critères de canicule, les mesures de prévention restent utiles.

 

Prévention : se rafraîchir, anticiper

Plusieurs gestes de prévention sont efficaces et permettent de réduire les risques :

  • Se protéger de la chaleur dans un endroit frais
  • Se rafraîchir à l’aide de linges humides ou d’un brumisateur
  • Boire régulièrement, sans attendre d'avoir soif
  • Manger léger pour éviter que la digestion d’un repas copieux ou riche en calories n’entraîne une augmentation supplémentaire de la température corporelle
  • Adapter l’heure et l’intensité de son activité physique. L’activité physique en période de fortes chaleurs augmente le risque de coup de chaleur ou d’hyperthermie d’effort, pouvant conduire au décès par arrêt cardiaque. Il est donc recommandé de planifier l’activité physique aux moments les plus frais, idéalement le matin tôt.
  • Suivre régulièrement la situation météorologique (www.meteosuisse.ch ou application) pour adapter ses activités et son comportement.

Porter attention aux plus fragiles

Les grandes chaleurs peuvent porter gravement atteinte à la santé. Une attention particulière doit être portée aux aînés, surtout lorsqu'ils sont seuls ou dépendants. Leur âge ou leur état de santé font qu'ils ne sentent pas toujours la chaleur, ils sont plus sensibles à ses effets et ne sont pas toujours en mesure de se protéger ou d’agir seuls face à la chaleur. A la maison ou en institution, ils peuvent avoir besoin d'une aide, de soins et d'une surveillance accrue.

Il en va de même pour les enfants en bas âge, les femmes enceintes, les personnes atteintes de maladies chroniques et, de manière générale, de toutes celles avec une autonomie réduite. Il appartient à chacun, famille, proches et voisins, d'être attentif à ces situations, en particulier pendant les périodes de grandes chaleurs.

 

Coup de chaleur, que faire ?

Le coup de chaleur peut avoir de graves conséquences. Ses symptômes sont : faiblesse générale, température corporelle élevée (> 40 °C), bouche sèche, confusion, vertiges, désorientation, nausées et crampes musculaires.

En présence de signaux d’alerte, il faut agir immédiatement et appeler le médecin traitant, le 0848 133 133 ou, en cas de danger vital, contacter le 144.

En attendant les secours, il est important de s’hydrater et se rafraîchir à l’aide de linges humides (pas excessivement froids) ou à l’aide d’un brumisateur.

Par ailleurs, de nombreuses ressources et conseils de prévention sont à disposition sur la page www.vd.ch/canicule.

 

Article publié le 16/06/2022