Temps Libre > Nuisances >
Le bruit

Le bruit: nous sommes tous concernés

 

 

Le bruit: nous sommes tous concernés.

 

En matière de nuisances sonores, le seuil de tolérance est souvent variable en fonction de la période de l'année, des événements ou plus simplement des personnes concernées. Des articles issus du règlement de police intercommunal régissent ce qui est supportable de ce qui est inadmissible.

 

Ainsi, l'article 29 précise qu'il est interdit de faire du bruit sans nécessité et que, de 22 heures à 7 heures, chacun est tenu de prendre toute précaution utile pour éviter de troubler la tranquillité et le repos d'autrui. Chacun doit aussi s'abstenir de tous travaux extérieurs et intérieurs bruyants les jours de repos public. Néanmoins, une demande d'autorisation peut être soumise à la police de l'Ouest lausannois.

 

Le même article stipule que dans les habitations, après 22 heures et avant 7 heures, l'emploi d'instruments de musique ou d'appareils diffuseurs du son n'est permis que fenêtres fermées, et pour autant que le bruit ne puisse être entendu des voisins.

De même, l'usage d'engins bruyants (tondeuses à gazon, tronçonneuses, etc) est interdit entre 12 heures et 13 heures, ainsi qu'à partir de 20 heures jusqu'à 7 heures le lendemain. Cette interdiction est aussi valable du samedi 18 heures au lundi 7 heures.

 

Pour rappel, à son article 36, le règlement précité interdit aux mineurs de moins de seize ans de sortir seuls le soir après 22 heures (23 heures pendant les vacances scolaires estivales).

 

Pour ce qui concerne les établissements publics, l'article 102 précise que l'exploitation des terrasses est autorisée jusqu'à 22h, tous les jours.

 

Au final, et en complément à ces articles, le bon sens de chacun doit primer et joue un rôle important lorsqu'il s'agit du respect des uns et des autres.

 

Le règlement de police de l'Association de communes "Sécurité dans l'Ouest lausannois" peut être consulté sur internet www.polouest.ch.